Talvère?

Talvère et "Tiers paysage"

Gilles Clément a écrit un livre intitulé « Manifeste du tiers paysage ».
Que nous dit-il ?

Que tout aménagement génère un délaissé et ces zones sans emprise fonctionnelle évoluent naturellement vers un paysage secondaire, refuges à la diversité.
En accueillant le vivant qui ne trouve pas de place ailleurs, nous comprenons que « l’urgence d’un système biologique n’est pas d’obtenir un résultat mais d’organiser pour lui des chances d’existence ».

Hisser ainsi l’improductivité, l’indécision, l’abandon, le non-aménagement à hauteur politique prend à rebrousse-poil l’idéologie dominante d’un développement économique productiviste.
Ces espaces « n’exprimant ni le pouvoir ni la soumission au pouvoir » en quoi sont-ils indispensables à la respiration et l’évolution de la société ?

Source : Quand les tiers-espaces interrogent les tiers-lieux pour une politique des hors-lieux

Voir le livre sur le site de l’éditeur

Lire en PDF sur le site de Gilles Clément

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.