Un trombinOscope

Puisque nous nous sentons plus portées par ce projet que porteureuses de projet… nous avons longtemps hésité à publier une telle galerie de portraits et puis, malgré tout, la Talvère a besoin de ses représentantes du genre humain pour parler à toutes…

Marion Decoust

J’habite à Théminettes, mon arrivée dans le Lot remonte à 2008. J’ai une grande carrière dans les projet collectifs (persévérance ou névrose ?).
J’ai une formation scientifique en écologie mais je me suis vite embarquée dans l’associatif à la sortie de mon master.
Aujourd’hui je travaille aussi pour aider des élèves en difficulté dans le milieu scolaire.
J’adore bidouiller, bricoler, inventer. J’adore les couleurs, les odeurs, les matières. Je travaille souvent sur divers projets artistiques. J’adore jouer à trouver l’unité au cœur de la diversité. J’adore rire. J’adore mes ami.e.s.

Charlotte Pasquier

Depuis 2016, j’habite et je travaille sur la ferme des Graines de Clayrac à Bio.
Après des études en agronomie et des voyages sac au dos et accordéon sous le bras à la rencontre de paysans, j’ai atterri dans le Lot pour reprendre la ferme de Clayrac et y développer un atelier maraichage.

Maï Boulin

J’habite à Issendolus.
J’ai fait des études de linguistique puis de didactique des langues et je suis allé.e enseigner le français aux Pays-Bas pendant quelques années.
Je partage mon temps entre la Talvère, un emploi d’enseignante de FLE et le processus de création d’une activité professionnelle aligné.e avec mes valeurs, croyances et envies et qui réponde à mes besoins matériels.

Luce Gardais

J’habite à Bio depuis 2 ans, au Mas de Martel.
Parcours en médiation culturelle & artistique / Animation & éducation populaire.
Aujourd’hui bénévole professionnelle, chercheuse-militante, facilitatrice et accompagnatrice de groupes.

Adèle Bellego

J’habite au Mas de Martel, sur la commune de Bio depuis 1 an.
Ces 10 dernières années, j’ai étudié puis pratiqué la fabrication et la restauration de mobilier d’art.
Maintenant je ne fais plus ça, j’entame et j’expérimente une vie plus proche de mes rêves de gosse.

Émilie Porte

J’habite à Gramat.
J’ai un Master II expertise faune et flore que j’ai complété par une formation d’éco-interprète. J’ai travaillé pendant 5 ans en tant que chargée de mission zones humides et biodiversité à l’ADASEA du Gers.
Depuis 2020, je suis intervenante certifiée en Approche et Transformation Constructives des Conflits. J’accompagne et je forme principalement les agricultrices et les agriculteurs sur l’organisation, la planification, la structuration en passant par des thématiques purement relationnelles comme la communication assertive et les mécanismes à l’œuvre dans les conflits.

Clément Antonin

Arrivé à Bio depuis 2016, je suis installé au hameau de Clayrac.
Après avoir alterné vadrouilles et études d’agronomie, je me suis sédentarisé en tant que paysan-boulanger sur la ferme des Graines de Clayrac.
En parallèle des questions alimentaires, je me sens pleinement engagé dans la question des dynamiques locales au sens large, auxquelles je participe via le projet de la Talvère et de la Martellaise.

Boris Prat

Depuis 2 ans, je partage mon habitat entre Montauban pour mes 2 grands enfants (14 et 17 ans) et Bio pour mes nouveaux projets.
A 44 ans, j’œuvre depuis 20 ans dans la formation et l’accompagnement à la création de projets de l’économie sociale et solidaire, avec des entrepreneurs, des associations, des collectifs.
Aujourd’hui travailleur indépendant, je continue à proposer ma palette de compétences, en accompagnement, en médiation, en communication pour des associations principalement et pour des particuliers.